Vous êtes ici

Présentation

De 1981 à décembre 2009

Rappel historique

La Fondation Entente Franco-Allemande (FEFA) a été créée en 1981, suite à la volonté de ses fondateurs, MM. Valery Giscard d’Estaing, Président de la République Française et Helmut Schmidt, Chancelier de la RFA.

Cette volonté a été confirmée par une double mention statutaire, (article 3 § a et § b2 des statuts de 1981) consacrée à l'objet de la Fondation, en lui enjoignant « de développer par d’autres projets la coopération entre la France et la République Fédérale d’Allemagne » et se trouve renforcée par l’attribution du patrimoine à l'Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) en cas de dissolution de l'institution. Après l'accomplissement de sa mission historique la fondation s'est donc investie dans la coopération franco-allemande conformément à ses statuts.

La mission historique a consisté à régler un contentieux lié au second conflit mondial, l'indemnisation des Alsaciens-Mosellans incorporés de force dans la Wehrmacht.  Depuis 1945 cette affaire n'avait pas abouti par la voie diplomatique mais elle trouvera une issue politique grâce à l'accord international du 31/3/1981, signé à Bonn, au terme duquel la République Fédérale d'Allemagne versera à la FEFA un capital de plus de € 117 500 000.-(250 millions de DM), en trois tranches en 1984, 1985 et 1986, avec pour objectif de mener à bien cette opération d’indemnisation.

Il s'agit d'une fondation de droit français et de droit local approuvée par Décret du 28/09/1981 ayant son siège à Strasbourg (F), alors administrée par un Comité Directeur.

Depuis juin 2013 elle est présidée par M. Jean-Georges Mandon, ancien diplomate, qui a succédé à M. André Bord, Ancien Ministre, décédé.

 

La Fondation à partir de 2010

Un décret du Premier Ministre publié au Journal Officiel de République Française le 23 décembre 2009 a autorisé certaines modifications des statuts approuvés en 1981.

C’est ainsi qu’a été installée la première fondation administrée par des Français et des Allemands.

Le nouveau Conseil d’Administration présidé par M. Jean-Georges Mandon, est composé de 18 membres.

L’objet est d’aider à dynamiser la coopération franco-allemande dans cette grande région qui englobe l’Alsace, le Bade-Wurtemberg, Bâle et ses environs, la Rhénanie-Palatinat, la Sarre et la Moselle, et à faire de cette dernière, un espace européen expérimental, dédié au rapprochement et à la coopération des institutions publiques et privées, au service de ses citoyens.

Désormais, la Fondation ne sera plus seulement distributrice de subventions, mais surtout porteuse de projets franco-allemands et acteur à part entière dans les relations franco-allemandes.

Conformément à sa nouvelle vocation, la FEFA s’est fixée un ambitieux programme dans les domaines économique, social, et culturel en portant une attention particulière aux jeunes dans l’espace transfrontalier d’Alsace et de Lorraine.