Guide pour réussir la création de votre entreprise

66

Ces dernières années, le contexte économique du pays change constamment. À cause de cela, bon nombre de secteurs d’activité souffrent d’une baisse de rentabilité. Cependant, certains d’entre eux restent profitables et continuent de participer au bon développement du pays. La création d’entreprise en fait partie, surtout si le fondateur propose un projet intéressant. D’ailleurs, pour de nombreuses raisons, beaucoup de gens envisagent de monter leur propre affaire. Pour réussir cette opération, il faut suivre quelques étapes essentielles. Découvrez-les dans cet article.

Définir une idée

La première étape pour créer votre entreprise consiste à trouver une idée autour de laquelle votre projet va s’articuler. Il peut s’agir d’un concept innovant ou de la réponse à la demande de vos clients cibles. Dans les deux cas, une fois votre idée bien définie, il faut la protéger en effectuant un dépôt de marque. Pour ce faire, choisissez un nom de marque disponible. Ensuite, réalisez les démarches nécessaires auprès des organismes compétents. De cette manière, vous serez le seul à pouvoir exploiter votre idée.

A découvrir également : Quelles sont les compétences nécessaires pour être un bon comptable ?

Par ailleurs, ce n’est pas évident de trouver un concept nouveau ou original. Or, plus c’est le cas, plus votre projet aura des chances de susciter l’intérêt. Ne vous précipitez donc pas pour choisir une idée. Assurez-vous qu’elle vous permettra d’atteindre vos objectifs. Il faut aussi qu’elle soit compatible avec votre savoir-faire, vos ressources, et vos contraintes personnelles.

S’assurer d’avoir des clients avant de se lancer

Avant de vous lancer, il est essentiel que vous disposiez de la clientèle nécessaire. Pour vous en assurer, vous devez réaliser une étude du marché qui vise à :

A lire en complément : Comment créer une entreprise digitale?

  • Définir votre clientèle et ses attentes.
  • Vous positionner face aux concurrents.
  • Adapter votre produit/service en fonction des informations récoltées.

D’après ces données, vous pouvez :

  • Définir un prix raisonnable pour votre offre.
  • Déterminer une stratégie efficace pour vendre et communiquer avec vos clients.
  • Évaluer votre chiffre d’affaires.

Évaluer la rentabilité du projet

Il s’agit d’une étape primordiale, car elle vous permet de savoir si et quand votre future entreprise sera rentable. Elle sert également à déterminer les capitaux nécessaires pour réussir le lancement de cette dernière et assurer son développement. Concrètement, il s’agit de monter le business plan, un dossier qui contient tout ce qui concerne votre projet. Cela inclut notamment la stratégie financière, commerciale et organisationnelle que vous choisissez pour le mener à bien. Il comprend ainsi des données chiffrées qui peuvent vous aider à convaincre les investisseurs (budget prévisionnel, chiffre d’affaires prévisionnel…).

Rechercher des financements

Il se peut que vous ne disposiez pas des ressources financières nécessaires pour créer seul votre entreprise. Il va alors falloir rechercher des financements pour couvrir les dépenses de lancement et celles des premières années de fonctionnement. Pour cela, vous pouvez solliciter un prêt bancaire, recourir au crowdfunding ou faire appel à des investisseurs…

Choisir un statut juridique adapté

Pour que votre entreprise ait une identité juridique, elle doit adopter un statut. Cela correspond, en fait, au cadre légal dans lequel vous exercerez votre activité. Vous avez alors quelques formes de société au choix, les plus pratiquées sont les suivantes :

  • L’auto-entreprise ou la micro-entreprise convient aux individus voulant créer leur propre activité ou en développer une complémentaire à leur métier.
  • L’entreprise individuelle permet de profiter d’une gestion simple et d’un régime fiscal relativement souple. Cette forme s’adresse particulièrement aux commerçants et aux artisans.
  • La société par actions est une entreprise commerciale qui dispose d’un capital de départ que les associés fournissent. Elle regroupe la société anonyme, la société par actions simplifiée, la société à responsabilité limitée…

Il peut être compliqué de choisir parmi les différents statuts juridiques existants. En effet, cela va engendrer des conséquences au niveau de la fiscalité, du fonctionnement, de la gestion, de la rémunération… Faites donc votre choix en fonction de votre activité, de votre situation personnelle et financière.

Rédiger les statuts et la charte d’entreprise

Si vous optez pour la création d’une société, il faut rédiger ses statuts. Ceux-ci contiennent l’ensemble des règles la concernant. Cela inclut, entre autres, son objet social, le capital de départ, le siège, la dénomination sociale, la détermination des pouvoirs…

Si vous comptez créer une entreprise, cela ne nécessite pas la rédaction de statuts. Toutefois, il est conseillé de formuler par écrit une charte qui précise ses valeurs, sa philosophie, sa politique, ses orientations…

Entamer les démarches pour créer l’entreprise

Pour créer votre entreprise, vous devez déposer votre dossier d’immatriculation auprès du CFE. Il est désormais possible d’accomplir les formalités en ligne. Vous pouvez aussi vous rendre directement auprès des entités compétentes. Dans les deux cas, vous recevrez les numéros d’identification nécessaires pour exercer votre activité (Siren et Siret).

Pour sécuriser votre activité, n’oubliez pas de déposer votre marque auprès de l’inpi. Cela va vous donner le droit de propriété industrielle sur celle-ci. Ainsi, vous avez la garantie d’être le seul à l’exploiter. Ce qui vous protège contre les contrefaçons et la concurrence déloyale.

Cet article vous a servi de guide pour réussir la création de votre entreprise. Il contient également des conseils efficaces pour faire durer votre activité.