Quelle garantie pour loyer impayé ?

47

La garantie des loyers impayés est une assurance souscrite par le propriétaire d’un bien locatif. Il lui permet d’obtenir un remboursement provenant de l’assureur en cas de non-paiement du locataire. Vous êtes propriétaire ? Il est temps que vous souscriviez à cette assurance pour vous prévenir des locataires de mauvaise foi. Dans cet article, retrouver des informations utiles pour effectuer un bon choix de garantie des loyers impayés.

Comment choisir sa garantie de loyer impayé ?

La garantie de loyer impayé est une assurance comme toutes les autres. Sa constitution ainsi que les clauses du contrat peuvent varier d’une compagnie à une autre. Il s’avère donc nécessaire de bien étudier les contrats avant d’y souscrire pour le bien de tous. Par ailleurs, en fonction du montant de votre souscription, vous devez porter votre attention sur trois points essentiels. Primo, le remboursement des loyers impayés. Secondo, la prise en charge des frais de justice et tertio les dégradations causées par le locataire.

Lire également : Comment créer une SCI ?

Le premier point représente évidemment la base du contrat. Comme je l’ai mentionné ci-dessus, les modalités peuvent varier. Mais il faudra apprécier la durée pendant laquelle les loyers impayés seront à votre charge. Par exemple, les impayés sont couverts par l’assureur à partir du troisième mois après la conclusion du contrat. Souvent ajouter au premier point, le deuxième point permet d’obtenir une couverture des frais liés aux procédures nécessaires pour encaisser les impayés. Généralement, il s’agit des honoraires d’avocat, des frais d’huissier, etc. Il est donc très utile.

Le troisième point est également nécessaire dans la mesure où, en plus des loyers impayés, certains locataires occasionnent d’importants dégâts dans les logements. Très souvent, lorsque le propriétaire récupère son bien, il se trouve dans l’obligation de panser les dommages avant de louer à nouveau. C’est là qu’intervient la nécessité d’inclure la réparation des dommages causés par le locataire. Par ailleurs, chez certains assureurs, il existe des options qui permettent une indemnisation suite à un départ prématuré du locataire. Ce volet du contrat peut concerner l’abandon de la location sans respecter la durée du préavis ; sans payer le loyer jusqu’à la fin du contrat de bail ; le décès du locataire.

Lire également : Comment se passe une estimation immobilière ?

Où souscrire à une garantie des loyers impayés ?

Plusieurs structures proposent des formules de garanties de loyer impayé. Naturellement, pour commencer, on distingue les assureurs professionnels. Parmi ces structures, on retrouve aussi les banques, les associations, les agences immobilières. Le coût de la franchise varie fortement d’une structure à une autre. Très souvent, il est judicieux de faire appel aux courtiers en assurances pour trouver la meilleure garantie qui évolue dans le même sens que votre budget.

Par ailleurs, retenez que les tarifs de cette garantie varient entre 2,5 et 5 % du loyer annuel. Toutefois, pour souscrire à une garantie loyers impayés, vous devez respecter certaines conditions. Ces dernières permettent à votre assureur de minimiser ses risques. Comme par exemple, votre locataire doit présenter un contrat de travail à durée indéterminée pour être admis dans votre propriété. Chez les étudiants ou apprentis, il peut s’agir d’une caution solidaire.