Startup ou start up ?

7

Écrit-on start up ou startup pour désigner ce type d’entreprise ? Doit-on ajouter un trait d’union ? La langue française a ses mystères. Nous allons tenter de démythifier l’orthographe du mot start up / start-up / startup pour vous.

A découvrir également : Fire tv stick ou chromecast ?

« Start-up » : prendre en compte la recherche de l’internaute, mais pas que…

Le monde évolue avec les usages : le mot startup (ou start-up, voire start up) est un anglicisme d’entrepreneur, dont la traduction officielle (« jeune pousse ») n’est pas entré dans l’usage. 

La question est un vrai casse-tête : le terme « jeune pousse » parle-t-il à l’internaute lambda ? Remonte-t-il dans les résultats de recherche sur Internet

A lire en complément : Comment connecter Smart TV Philips ?

De plus, l’usage se quantifie aujourd’hui grâce à des outils tels que Google Trends, qui permettent de dater plus ou moins bien l’ampleur de l’usage d’un mot (recherche).

Alors, faut-il écrire startup, start-up ou start up ? La réponse, pour nous, se situe aussi dans l’usage : si l’expression « jeune pousse » n’a pas pris, une différence intéressante est à noter entre startup et start-up.

Comment écrire startup ?

Le mot startup (ou start-up) ne devrait techniquement pas être utilisé en anglais, étant donné qu’il s’agit d’un anglicisme. Cela dit, une société se fait à l’image de ses évolutions !

Pour écrire la bonne orthographe de ce mot, il convient donc à la fois de se renseigner grâce à un dictionnaire, mais aussi de prendre en compte les usages du moment, qui évoluent vite. Le mélange des deux donne en théorie toute sa cohérence à l’orthographe du mot.

Aujourd’hui, le dictionnaire français est sans appel : dans le Larousse, le mot startup s’écrit plutôt avec un trait d’union : start-up.

La startup : l’entreprise… et le référencement

Le mot start-up (terme désormais accepté par le Larousse et le Petit Robert) est largement plus recherché par les utilisateurs du moteur de recherche Google : 5 milliards contre 274 millions pour le mot startup sans trait d’union. 

Mais est-ce cela qui fait l’orthographe d’un mot ? Tout dépend de ce que vous attendez de l’utilisation de ce terme. Sachez que si l’on passe le terme startup dans l’outil Google Trends, on s’aperçoit qu’il a pris de l’ampleur en 10 ans. L’utilisateur le recherche de plus en plus, sans pour autant délaisser l’orthographe « start-up« . 

Notre conseil, si vous ne savez pas comment écrire start-up, est donc de faire un choix entre 2 orthographes, en fonction de vos besoins et de vos objectifs : référencement ? Beauté de la langue ? La question de la qualité du contenu affleure également !

Start-up : l’image même de l’innovation

Avec l’usage et les connaissances concernant les algorithmes des moteurs de recherche, le trait d’union a peu à peu disparu entre « start » et « up », au profit du mot startup.

Est-ce dû à une faiblesse dans la recherche de base ? Tout ce que l’on sait, c’est qu’une entreprise dite « start-up » a aussi pour problématique de faire parler d’elle, d’où l’importance du référencement pour ces entreprises.

En conclusion, nous sommes assez tentés de vous dire de faire votre choix en conscience. Vous pouvez, au pire, parler de projet innovant d’entreprise ou d’entrepreneur ambitieux si vous tenez absolument à éviter… les startups !