Quel est le meilleur coin de pêche ?

212

Il arrive souvent d’avoir envie de se libérer des obligations quotidiennes pour s’offrir du repos et du plaisir. Pour les passionnés de pêche, l’envie de se rendre au lieu de pêche idéal est sans doute grande. Cependant, ne sachant pas vraiment où se rendre pour la pêche, cet article serait utile. Vous y trouverez les meilleurs coins de pêche.

Le Sud de la France

Le port de Sète et ses plages aux alentours sont des lieux de pêche emblématique. Le port de Sète fait partie des coins de pêche incontournables en France. Les plages au sud de Montpellier sont aussi de bons coins pour pêcher. La plage des Aresquiers est également non négligeable. Une longue canne, un plomb, un hameçon simple et un ver permettront de pêcher la daurade royale. Il faut éviter d’y aller en plein été. En effet, ces plages sont prisées par les touristes. La pêche en mer ne requiert pas de permis particulier contrairement à la pêche en rivière.

A lire également : Les conseils pour bien choisir son e-liquide

Bretagne

En Bretagne, il est possible de profiter d’un road trip ou d’un voyage en famille. Outre les caramels au beurre salé, le cidre et les crêpes, les bars et maquereaux font tourner en bourrique. En bateau, la pêche en Bretagne produit de superbes résultats. Il est possible de prendre plusieurs maquereaux à la fois avec usage de mitrailleuses. Toutefois, il faut rester attentif à l’évolution de la marée. Elle monte très vite. Toutes les côtes bretonnes sont de bons coins de pêche. Cependant la Rade de Brest est particulière. C’est un très bon coin durant toute l’année.

A lire aussi : Comment décoller un miroir ?

Tarn

Pour une pêche sportive pleine de sensations fortes, la pêche à Tarn est une excellente option. On y trouve du silure, un poisson pouvant mesurer jusqu’à 2m80 et qui peut peser plus de 120 kilos. Il a été introduit en France en 1851 dans les bassins de Versailles. Un silure de petite taille peut atteindre 1m30 environ. Il faut prévoir des cannes solides et être déterminé.

Hérault

Dans ce département, il y a de magnifiques rivières aux eaux pures et limpides. Pêcher sur la rivière La Vis est une aventure très plaisante. Calme, observation et patience sont nécessaires pour capturer la truite à la robe resplendissante. Sur cette rivière, il est possible de pêcher ce salmonidé à la cuillère, à la mouche ou encore au toc et au bouchon. Attention, il faut faire preuve de discrétion pour charmer ces poissons, très farouches et intransigeants.

Montagne

Dans les Pyrénées ou les Alpes, pêcher dans les lacs de montagne n’est pas recommandé. Pour accéder aux lacs les plus poissonneux, il faut faire quelques heures de marche à travers Sapins et Prairies. Mais le résultat est considérable. On trouve des poissons vifs et combatifs. Pour les poissons de ces lieux, la pêche aux leurres et à la mouche est efficace. Les lacs d’ayous par exemple sont accessibles après 6 heures de marche. Mais ils offrent une vue magnifique sur le pic du Midi d’Ossau. Ces lacs sont pleins de truites farios, de vairons et de saumons de fontaine.

Salagou

Si ce lac n’est pas le plus beau, il doit être l’un des plus beaux. C’est un lac artificiel. Il est connu de la plupart des pêcheurs. Outre les magnifiques montagnes de couleur ocre (caractéristique de la région), le lac présente une grande diversité d’espèces de poissons : carpe, sandre, brochet, silure, perche, et poisson fourrage. Cette variété permet de répondre à la demande de tous. Il est très important de consulter la météo avant d’y aller pour pêcher. Selon l’expérience, 20 km/h de vent suffisent déjà pour rendre la pêche très compliquée, voire impossible.

Le Lot

Pour une pêche active et excitante, le Lot est recommandé. De sa source à son embouchure, il est possible de pêcher presque toutes les espèces de poissons d’eau douce.  Il est connu pour ses blacks bass monstres. Comme pour le silure à Albi, il faut visiter la belle ville de Cahors avant de tremper les leurres. Quand on n’est pas du coin, il est préférable d’avoir une petite embarcation. En effet, l’accès du bord est souvent compliqué et peut empêcher de pêcher correctement.