Quel salaire en congé parental ?

5

Vous envisagez de prendre un congé parental pour la fin de l’année, il serait judicieux pour vous de connaître le traitement salarial qui vous est réservé. L’on vous offre quelques précisions dans la suite de cet article.

Rémunération de l’employeur

Le congé parental est un moment que vous devez en majorité passer avec votre enfant. S’il déborde d’énergie et ne vous laisse pas de temps pour vous, vous devrez choisir le congé parental à temps plein. Si à deux, vous arrivez à faire une programmation pour travailler à temps partiel, c’est encore mieux. Dans les deux cas, le traitement diffère en fonction des clauses du contrat de travail signé.

Lire également : Quand demander des soins de logement ?

Généralement, la rémunération est nulle lorsque vous êtes en congé parental à temps plein. Cela suppose que vous ne percevez rien. Puisque vous ne travaillez pas, l’employeur est en droit de considérer les heures comme non exploitées professionnellement donc non-payables. Dans le même temps, l’on a la possibilité de s’en remettre aux clauses du contrat. Si elles stipulent qu’il y a des congés parentaux payés, il serait préférable de se mettre en règle pour en bénéficier.

Outre cela, le congé parental à temps partiel est rémunéré par l’employeur. Dans ce cas, il ne prend en compte que les heures de travail réalisées. Vous êtes donc traité comme un travailleur occasionnel. On ne vous verse que ce que vous avez fait, les services rendus.

A lire en complément : Quel est le droit de visiter et de rester ?

Salaire grâce aux comptes épargne

Lorsque vous entrez en congé parental avec toutes les charges financières de l’enfant, cela peut peser sérieusement sur votre budget. Vous avez alors la possibilité de profiter de votre droit sur votre compte épargne. Vous trouverez un moyen de stabiliser la situation avec l’aide de votre banque. Dans le meilleur des cas, vous pourrez survivre jusqu’à ce que la CAF se mette à vous verser une allocation adaptée à votre situation. Tout est lié aux conditions du congé parental.

Rémunérations de la CAF

En congé parental, la meilleure option pour un parent est de pouvoir profiter des rémunérations de la CAF. Cela lui permet de tenir tout au moins durant 8 mois.

Le parent en congé peut s’attendre à deux propositions de la CAF. Il est soit éligible à l’allocation de base de la prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE) ou à la prestation partagée de l’éducation des enfants (PreParE). Tout dépend parfois des circonstances dans lesquelles la famille évolue.

Pour la PAJE, il faut que le parent soit en congé parental avec un enfant de moins de 3 ans sur les bras et en dessous d’un taux de ressources donné. Les calculs se font en fonction du nombre d’enfants et de la situation financière des parents.

Pour s’attendre à des versements de la PreParE, il conviendrait de remplir les conditions suivantes. Le parent doit être en congé parental. Cela suppose qu’avec son employeur la rémunération est pratiquement suspendue. Il doit avoir un enfant à charge. Enfin, il faut prouver que l’on a réalisé des cotisations de vieillesse les dernières années.