Comment investir dans les startups ?

62

Actuellement, investir dans les matières premières comme l’or et l’argent, ou dans les crypto-monnaies, semble être à l’ordre du jour. Cependant, il existe d’autres marchés qui peuvent être encore plus rentables. C’est le cas des startups, qui sont des entreprises émergentes, innovantes et généralement basées sur la technologie. Voici comment investir dans ces entreprises innovantes.

Rappel sur l’investissement dans les startups

La première chose à garder à l’esprit est que tout le monde peut être un investisseur dans les startups. Toutes les activités économiques permettent d’accéder à des parts d’entreprises. En effet, cela ne donne pas de responsabilité supplémentaire à l’investisseur. Il est important de rappeler que l’investissement dans ce marché primaire des entreprises nouvellement créées comporte un risque.

A découvrir également : Comment réparer un disque dur externe endommagé gratuit ?

Toutefois, il peut également conduire à des rendements très élevés. Par ailleurs, cette rentabilité s’ajoute aux grands avantages fiscaux auxquels les investisseurs en startup peuvent accéder. Par exemple, l’augmentation de la déduction de l’impôt sur le revenu des personnes physiques (IRPF) pour l’investissement jusqu’à 40%.

Que vise la loi sur les startups ?

Cette nouvelle loi est venue introduire des mesures pour favoriser l’attraction des investissements vers l’écosystème des startups. Elle vise à encourager les investisseurs à améliorer leur fiscalité et à s’assurer qu’ils connaissent exactement les règles du jeu. Toutefois, le profil d’investisseur qui émerge aujourd’hui est celui de personnes qui font confiance aux entrepreneurs et aux projets qu’ils développent.

A lire aussi : Pourquoi vous devriez toujours congeler votre pizza maison

Ce sont des personnes qui accompagnent des jeunes, le plus souvent des créateurs de startups s’intéressent à l’innovation. Les investisseurs ont un profil de risque. Il est important que les personnes qui investissent sur ce marché soient conscientes du risque qu’il peut comporter. En effet, ce sont des produits qui n’ont pas été testés sur le marché.

Guide pour investir dans le marché des startups

Il est important de noter que ces étapes ne sont qu’à titre informatif pour vous aider à mieux comprendre les choses. Vous devez faire vos recherches et être convaincus des informations avant d’investir.

Première étape

La première étape que doivent franchir les investisseurs qui veulent entrer sur ce marché des startups est d’y avoir accès. Cela peut se faire par le biais de leurs propres connaissances en matière de startups. De plus, ils peuvent s’adresser à un cabinet de conseil spécialisé pour obtenir des informations. Quelqu’un vient vous voir pour investir ? Cherchez à savoir si la startup dans laquelle il veut investir à un projet avec une offre ferme pour lui. C’est-à-dire, que vous devez exiger une présentation et un document avec des informations sur ce en quoi le projet consiste.

La deuxième étape

Une fois que l’investisseur est convaincu, il faut aussi que ledit projet parvienne à convaincre le conseiller qui va guider l’investissement. Il est très pratique pour les conseillers d’évaluer ladite offre et de présenter leur avis à l’investisseur. Cette opinion peut être favorable ou défavorable. Si l’avis de l’expert est favorable, les avantages fiscaux de cet investissement se font sentir pour le professionnel. Cela constituerait la troisième étape.

Troisième étape et quatrième étape

Avec l’approbation du projet de loi sur les start-ups, les avantages des investisseurs et des entrepreneurs ont été améliorés. Cela peut également favoriser la prolifération de ce marché et de ses investissements. L’investisseur et son conseil ont évalué positivement le projet de startup dans lequel ils vont investir.

Après cela, ils doivent passer à la quatrième et dernière étape, qui consiste à définir la sécurité juridique de l’investissement. Ce qui est normalement fait est de souscrire à des actions. En effet, cela sous-entend que les investisseurs deviennent des partenaires de la startup. Bien que devenir associé ne soit pas indispensable pour investir dans une startup, c’est une chose que tous les experts recommandent.

Questions à se poser avant d’investir ?

Quel est l’avenir de l’entreprise ? Quel est la somme qui sera investie et quand elle sera récupérée selon les différents scénarios que l’entité traverse ? La plupart des startups sont liées au secteur technologique, mais ce secteur est très vaste. Il est essentiel de savoir où va aller votre argent. Même si l’on vous montre comment cela fonctionne, en fin de compte, c’est l’investisseur qui en assume la responsabilité finale. Il doit donc réfléchir à l’endroit, à la manière et au moment où il investit.