Comment s’inscrire au code en tant que candidat libre ?

226

Grâce à la réforme de 2016, passer le Code de la route en candidat libre devient de plus en plus facile. En France, il n’est pas indispensable de vous présenter dans une auto-école. Ceci, dans le but de remplir les données préalables à l’obtention du diplôme de conduite. Une solution est accessible pour vous épargner le paiement des frais de formation élevés dans l’établissement de cours de conduite. Passez votre examen théorique général en candidat libre. Pour ce faire, il suffit de s’inscrire. Voici comment procéder !

Obtenez votre numéro NEPH

Si vous souhaitez passer votre examen en candidat libre, il est utile de détenir votre NEPH. C’est un code composé de 12 chiffres nécessaire pour votre inscription. C’est la préfecture de votre département qui vous l’octroie suite à une demande que vous lancez en ligne sur le site de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS). Cela est important, car une réponse favorable vous permet de réserver votre session d’examen.

A lire en complément : Quelle puissance pour un scooter électrique ?

Pensez à l’obtenir au plus vite parce que le délai de réponse n’est pas immédiat. À cet effet, selon votre département, l’autorité administrative correspondante met environ trois mois à vous retourner votre numéro. Le passage par cette phase est valable pour tout le monde. Il vous permettra de passer le code et par la suite, le permis B.

Aussi, remplissez le formulaire en ligne intitulé :  »demander un permis de conduire » et validez ensuite votre doléance. Il sera donc important de veiller au suivi de son état d’avancement, ceci par le biais de votre espace personnel sur le site.

A lire en complément : Comment fonctionne la taxe sur le CO2 ?

Faites le choix d’un centre d’examen

Le permis de conduire est indispensable pour se déplacer librement. Si souhaitez l’obtenir, vous avez à votre disposition plusieurs centres. Vous aurez donc l’embarras du choix. Il est recommandé pour celui le plus proche de votre domicile. Dès lors que vous avez votre numéro NEPH, vous pouvez procéder à votre inscription aux épreuves théoriques et pratiques en candidat libre.

Pour rendre cela possible, prenez un rendez-vous sur le site internet de l’établissement sollicité. Effectuez ensuite une sélection du lieu, la date et l’heure selon votre convenance. Vous recevrez une convocation par mail. Il vous reviendra de vous rendre sur place le jour de l’épreuve avec votre notification imprimée et une carte d’identité.

Afin de mieux vous orienter, vous aurez besoin de votre matricule. Il sera à votre portée et affiché sur la liste des concourants.

Dotez-vous des documents obligatoires

En tant que candidat libre, vous devez vérifier votre éligibilité avant de commencer la procédure. Plus précisément, vous devez être âgé de 16 ans au moment de l’inscription. Ce n’est qu’à partir de 17 ans que vous pourrez être appelé à effectuer l’épreuve théorique. Ceci dit, vous devez absolument obtenir l’​​​​​autorisation d’admission à cette phase, pour espérer franchir l’étape pratique.

De surcroît, si vous êtes admis à concourir, vous devrez vous présenter 15 à 30 minutes à l’avance devant le lieu indiqué, et ce, avant le début de l’épreuve. Les pièces demandées devront être en cours de validité. Il ne sera possible de vous installer que si vos documents sont vérifiés par l’examinateur. Votre équipement à cet effet comportera un casque audio et une tablette. Le test dure environ 30 minutes et se compose d’un ensemble de 40 questions. Toutes les conditions seront réunies afin de vous permettre d’accéder à la réussite.

Par ailleurs, la demande en ligne du postulant doit comporter un certain nombre d’éléments. Il s’agit notamment

  • D’un justificatif d’identité,
  • D’une preuve de domiciliation,
  • D’un document justifiant l’obtention de l’ASR ou l’ASSR 2.

Elle doit aussi comporter un justificatif d’identité ou une photo signature numérique. Si la situation du candidat l’oblige, un avis médical doit être ajouté (formulaire CERFA n°14880*02). Ainsi qu’une attestation de participation à la journée d’appel pour les postulants de moins de 25 ans.

À condition que toutes les pièces justificatives soient complètes, la doléance pourra être transmise à l’administration pour étude. Lorsque le dossier comportera la mention  »validé » par l’administration, le candidat pourra télécharger son attestation d’inscription.

Sélectionnez votre session et complétez le profil

Depuis votre page  »Examen » sur le site, optez pour la session adéquate. Par ailleurs, vous devrez ajouter des informations complémentaires pour la validation de votre procédure. Il s’agit des données telles que votre nom, prénom, votre date de naissance en tenant compte de l’âge minimum requis et votre numéro NEPH.

Réglez votre budget

Le coût de la participation à l’examen s’élève à 30 euros. Le prix est le même partout en France. Il s’agit d’un tarif fixé par le gouvernement français. Cependant, il se peut qu’il varie d’un pays à un autre. Le règlement de vos frais doit être réalisé au centre d’évaluation correspondant. Cela doit être fait au moment où vous recevez votre date de passage. Vous pouvez régler à travers le mode paiement carte bancaire.