Emprunter pour acheter une maison : les critères à prendre en compte

474

Comptez-vous financer l’achat de votre maison avec un crédit immobilier ? Pour ne pas perdre votre temps, vous devez vous assurer de remplir les exigences de la banque avant de déposer votre dossier. En effet, le banquier n’accorde pas de prêt à tout le monde. Découvrez les critères principaux des établissements bancaires et institutions financières pour l’octroi d’un prêt.

La stabilité de la situation professionnelle

Le premier critère sur lequel penchera le banquier par rapport à votre demande de prêt immobilier est votre situation professionnelle. Il vous demandera d’ailleurs un justificatif avec un contrat de travail. L’établissement bancaire s’intéressera plus à votre demande si vous lui présentez un CDI ou si vous justifiez le fait que vous soyez fonctionnaire. Rassurez-vous : emprunter pour acheter une maison est possible même si on est en CDD, indépendant ou en intérim.

Lire également : Investissement : pourquoi miser sur l’immobilier neuf ?

L’apport personnel

Pour avoir un crédit immobilier, il faut également avoir un apport personnel. Pour le banquier, c’est un gage de sérieux. Cet apport va vous permettre de couvrir les frais de la transaction et la somme accordée par le banquier va vraiment être utilisée pour l’achat de maison. Sachez qu’il est tout de même possible d’avoir un crédit sans apport. Il faut également vous attendre dans ce cas à un crédit avec un taux plus élevé.

A lire en complément : Les nouvelles tendances du marché immobilier à connaître absolument

Le taux d’endettement

Il s’agit de la proportion de vos revenus mensuels dédiés au remboursement du ou des crédits en cours. Ce taux d’endettement doit être inférieur à 33%. Pour connaître votre taux d’endettement, voici la formule :

Taux d’endettement = ( charges mensuelles + mensualités de crédits en cours) / revenus mensuels.

Si votre taux d’endettement est en dessous de 33%, vous avez des chances que votre banquier vous accorde ce crédit pour acheter votre maison. S’il est en dessus de 33%, il est rare que le banquier accepte de financer votre projet immobilier.