Quels sont les critères de base pour votre prochain poste ?

30

Places disponibles : quelle ventilation ?

Pour l’année scolaire 2019/2020, comme le précise l’art. 5, al. 1, du CCNI sur la mobilité, tous les lieux de cours spécifiques disponibles dans les lycées musicaux basés sur la dotation organique des droits pour 2019/2020 sont ventilés, avant les opérations de mobilité, comme suit :

  • 50 % sont réservés pour de nouveaux recrutements
  • 50% est alloué à la mobilité territoriale et professionnelle

Pour la prochaine année scolaire 2019/20 l’endroit impair ou unique est destiné à la mobilité professionnelle et territoriale

A découvrir également : Comment annoncer la sortie d'un livre ?

Question pour le passage dans les Lycées musicaux : quelles exigences ?

Comme le prévoit le CCNI à l’art. 5, al. 2, pour l’année scolaire 2019/2020, avant les opérations de mobilité et dans les délais fixés dans l’OM, les enseignants pour une durée indéterminée, ayant servi partiellement ou non, au moins pour une année dans la discipline spécifique ou sur la classe spécifique de compétition pour laquelle ils demandent le passage dans les écoles secondaires musicales, peut soumettre une demande papier pour passage (rôle ou chaise) à la fois dans l’école secondaire musicale de service courant que dans d’autres lycées musicaux dans la province, même si les propriétaires dans le province autre que celle d’usage. À cette fin, ils déclarent toutes les années de service effectivement prévues dans la discipline spécifique ou dans la catégorie spécifique de concours pour laquelle ils demandent le passage, y compris celles prévues pour toute l’année scolaire avec contrat à durée déterminée (conformément à l’article 11, al. 14 de la loi n° 124/99).

Dans l’évaluation des années de service, l’année scolaire en cours est également évaluée et, comme indiqué à la note 1), une année de service avec contrat à durée déterminée signifie une période de service effectif d’au moins 180 jours

A lire aussi : Comment dissoudre une SCI après-vente?

Les enseignants en possession des exigences énoncées, telles que spécifié au paragraphe 6, ils peuvent demander le passage aussi en attendant la confirmation dans le rôle.

Classement provincial des aspirants à passer dans les lycées musicaux avec au moins un an de service dans la classe de compétition requise

Les bureaux scolaires territoriaux ont pour tâche de préparer les classements provinciaux respectifs, pour chaque classe de concours, en fonction des années de service offertes dans les écoles secondaires musicales de la même province. Ces classements sont utilisés dans le but d’identifier les personnes ayant droit à la transition vers les lieux spécifiques des lycées musicaux dans les limites des lieux destinés à la mobilité.

Les enseignants en possession des exigences requises, qui demandent le passage dans les lycées de musique sont placés dans le classement en fonction du nombre d’années de service effectué dans la discipline de spécification ou de la classe spécifique de la compétition pour laquelle ils exigent le passage, y compris ceux prévus pour toute l’année scolaire dans le cadre d’un contrat à durée déterminée, comme indiqué ci-dessus, et, pour les mêmes années de service, sont inscrits au classement selon le tableau d’évaluation annexé au CCNI (annexe 2 — tableau B, valable pour la mobilité professionnelle)

Passage avec confirmation dans le lycée musical de service dans l’année scolaire en cours

Après la préparation du classement provincial des enseignants qui aspirent à passer dans les écoles secondaires de musique, avec au moins un an de service dans la classe de concours requise, les bureaux scolaires territoriaux procèdent, dans les délais fixés dans le OM, à confirmer les personnes ayant droit au passage, indépendamment de la position occupée dans le classement, si, parmi la disponibilité totale, la place est disponible dans le même service musical lycée dans l’année scolaire en cours 2018/2019, afin de garantir la continuité didactique.

Si l’enseignant n’a pas soumis de demande de confirmation, la mobilité professionnelle aura lieu à la fin des opérations provinciales territoriales de mobilité, selon l’ordre dans le classement basé sur les préférences exprimées.

Transfert provincial aux Lycées musicaux

La mobilité territoriale provinciale est organisée après les opérations de passage avec confirmation du siège de service 2018/19 pour les enseignants qui y ont droit.

Comme expliqué à l’art. 5 paragraphe 7 de la CCNI, à la fin de ces passages sont organisés transferts provinciaux sur tous les lieux laissés libres, y compris ceux réservés pour les entrées en rôle.

Les transferts sont organisés sur la base de la note, évaluée selon le tableau d’évaluation joint au CCNI (annexe 2 — tableau A, valable pour les transferts), avec des notes pour les demandes de transfert à la demande.

Mobilité enseignants professionnels qui ne reçoivent pas la confirmation du siège

Après les transferts provinciaux sont arrangés les étapes (de président et de rôle) des enseignants, ayant le titre du passage, non bénéficiaires de la confirmation dans la même école de service courant, dans les bureaux résiduels après la mobilité territoriale provinciale, sans préjudice de la prestation de 50% des places pour les entrées dans le rôle

Par la suite, les bureaux scolaires territoriaux accordent aux diplômés, selon les qualifications indiquées au tableau B joint au CCNI, valables pour la mobilité professionnelle, les enseignants aspirant à passer la présidence ou le rôle provincial, conformément aux exigences du décret présidentiel 19/16 tel que modifié par DM 259/ 17. Les mouvements seront alors placés sur les lieux laissés libres après les opérations précédentes

Mobilité interprovinciale territoriale et professionnelle dans les lycées musicaux

Après la mobilité provinciaux, territoriaux et professionnels, en présence de postes résiduels à la fin de toutes les opérations dans le contexte provincial, des mouvements interprovinciaux sont organisés.

Les postes résiduels seront donc disponibles pour la mobilité territoriale et professionnelle d’une autre province et seront attribués sur la base de la note payable selon le tableau d’évaluation joint au CCNI (Annexe 2 — Tableau A, pour la mobilité territoriale et tableau B, pour la mobilité professionnelle).

Comme il est précisé au paragraphe 10 de l’article 5, dans la phase transitoire relative à l’année scolaire 2019/20, il est possible de demander uniquement une province autre que celle d’usage.

Séquence d’opération : résumé de l’ordre des opérations

Pour la mobilité dans les écoles secondaires de musique, il est prévu, par conséquent, pour la prochaine année scolaire 2019/20, un ordre précis des opérations et nous considérons qu’il est utile de résumer la séquence opérationnelle avec un bref résumé, comme indiqué dans le tableau saisi dans le contrat

Mobilité dans les écoles secondaires de musique pour 2020/21 et 2021/22 : quels taux pour les transferts interprovinciaux et la mobilité professionnelle ?

Pour les années scolaires 2020/21 et 2021/22, qui entrent dans la période de validité de trois ans du nouveau CCNI, 50% des sièges disponibles à la fin des opérations de phase I et II (transferts provinciaux) sont toujours réservés pour de nouveaux recrutements.

Tout lieu unique ou impair est attribué, respectivement, au recrutement au cours de l’année académique 2020/21 et à la mobilité dans l’an 2021/22.

Mobilité professionnelle et transfert interprovincial 2020/21

À la fin des opérations des phases I et II, les postes de mutations interprovinciales et de mobilité professionnelle (50 %) sont ventilés par étape III comme suit :

30 % à la mobilité professionnelle provinciale

20 % à ce territoire interprovincial

Mobilité professionnelle et transfert interprovincial 2021/22

À la fin des opérations des phases I et II, les postes de mutations interprovinciales et de mobilité professionnelle (50 %) sont ventilés par étape III comme suit :

25 % de mobilité professionnelle provinciale

25 % au territoire interprovincial

La fraction possible de la place dans l’allocation de ceux destinés à la mobilité tourne en faveur de la fraction plus importante. En cas de fraction égale, il arrondit en faveur de la mobilité professionnelle.

La mobilité provinciale territoriale et professionnelle (étapes de président et de rôle) pour les deux années 2020/21 et 2021/22 vers les lieux des enseignements spécifiques des lycées musicaux est réalisée avec les règles générales sur la base du tableau d’évaluation joint à l’ICC (annexe 2 — tableau A, pour mobilité territoriale et tableau B, par mobilité professionnel).

Tout à propos de la mobilité