Qui paye le débouchage d’une canalisation ?

288

Il n’est pas rare de voir des canalisations bouchées dans un logement personnel ou locatif. Dans un cas ou l’autre, il va devoir faire des travaux de débouchage. La responsabilité de cette réparation peut être attribuée à différentes personnes. Ceci va surtout dépendre de ce qui est à l’origine du bouchage. Découvrez celui qui paye le débouchage d’une canalisation selon des circonstances précises.

Quand est-ce que c’est au locataire de payer le débouchage d’une canalisation ?

La question de celui qui doit payer le débouchage d’une canalisation divise toujours. En effet, dans la plupart des cas, c’est le locataire qui est sommé de régler la facture. Cette responsabilité lui incombe juste dans certaines situations. Tout d’abord, il est important de savoir que c’est le locataire qui s’occupe de l’entretien de son logement ainsi que les éventuelles réparations. Ainsi, s’il s’agit de w.-c. d’évier, de douche ou même d’un tuyau d’évacuation bouché, tous les coûts de travaux réalisés reviennent entièrement à l’occupant de la maison.

A lire également : Pourquoi confier l’installation de son poêle à bois à un spécialiste ?

Le locataire est le seul et unique responsable de l’usage qu’il fait de ses accessoires sanitaires et leurs évacuations. Si celui-ci a pour habitude d’y jeter des lingettes, couches ou restes de nourriture, les canalisations seront rapidement obstruées. Dans ce cas, c’est lui qui doit assumer tout ce qui sera fait pour rétablir le fonctionnement. Le locataire est aussi appelé à contacter et payer le plombier si le bouchage des canalisations est constaté des années après son installation. Pour finir, l’occupant du logement peut toutefois payer les frais de débouchage d’une canalisation selon les conditions du contrat.

Dans quel cas de figure le propriétaire doit payer ?

Hormis le locataire, le propriétaire peut également payer le débouchage d’une canalisation. C’est à lui de payer les frais de travaux si le bouchage est dû à une mauvaise installation de la tuyauterie. Ensuite, le propriétaire est celui qui doit payer le plombier au cas où le problème venait de l’ancienneté de l’installation. C’est-à-dire que le bouchage ne provient pas d’un mauvais entretien des canalisations de la part du locataire. Cela provient plutôt de la vétusté du système de canalisation installé dans le logement par le propriétaire.

A lire également : Les climatiseurs mobiles : comment choisir le vôtre ?

À côté de ça, le bouchage peut avoir une origine purement externe. Dans cette situation, c’est au propriétaire de faire appel à un artisan pour déterminer la source et procéder au débouchage de canalisations obstruées. C’est encore le détenteur du logement qui va débourser les frais nécessaires pour résoudre le problème de bouchage en cas de force majeure. C’est-à-dire lorsque les canalisations seront obstruées suite à des catastrophes naturelles ou d’évènements inattendus. Il faut noter que c’est uniquement dans ces cas de figure que le propriétaire peut payer les frais de débouchage.

L’assurance peut-elle payer le débouchage d’une canalisation ?

Lors de votre aménagement, souscrire à une assurance habitation peut vous être grandement utile. Grâce à elle, les frais pour le débouchage des canalisations seront couverts selon des conditions préétablies. En effet, si l’origine du bouchage des canalisations provient du locataire, la société d’assurance le déclare comme responsable. Ainsi, c’est lui-même qui débourse l’intégralité du montant dû au plombier après la réparation.

Dans le cas contraire, si l’assureur ne juge pas le locataire coupable du bouchage des canalisations, il couvre les dépenses. Avant de bénéficier de cette couverture, il faut d’abord souscrire à une assurance habitation particulière. Il s’agit de celle qui est liée aux canalisations bouchées.

Comment éviter que les canalisations ne soient bouchées ?

Afin de ne pas effectuer des dépenses dans le débouchage d’une canalisation, il suffit d’éviter qu’elle soit bouchée. Ainsi, des gestes simples peuvent être effectués au quotidien dans ce but pour éviter des dommages. Il est d’abord important de limiter ce que vous jetez dans les canalisations. Mettez les restes de repas ainsi que les huiles utilisées (pour la préparation) dans la poubelle.

Concernant les w.c., rien ne doit y être jeté à part du papier toilette. Vous pouvez également procéder au décrassage régulier de vos canalisations en utilisant des ingrédients naturels. Il s’agit entre autres du vinaigre blanc, du bicarbonate, du sel ou encore de l’eau bouillante. De cette façon, le risque pour que votre canalisation soit boucher est relativement faible.