Est-il toujours intéressant d’acheter une voiture en Allemagne ?

167

En Europe, l’Allemagne est le plus grand marché de voiture. C’est également le pays idéal pour acheter des voitures d’occasion chez les marques nationales comme la BMW, Audi, Volkswagen et bien d’autres. Mais il semblerait que les démarches administratives soient fastidieuses. Découvrez s’il est toujours intéressant d’acheter une voiture en Allemagne.

Le marché des véhicules en Allemagne

Si vous êtes intéressé par le marché des véhicules allemands, vous vous rendrez compte que les prix de ces engins sur les sites de ventes automobiles sont très attractifs. Cette différence dans les prix a toujours existé et cela est dû au dynamisme constructeur de ces véhicules. En effet, lorsqu’il s’agit des marques comme BMW, Volkswagen, Audi ou même des Mercedes, ils ont toujours de nouveaux modèles dotés de nouvelle technologie. C’est cela qui pousse les clients vouloir tout le temps changer leurs véhicules, ce qui crée une abondance des voitures d’occasion sur le marché.

A lire également : Quel foie choisir pour du foie gras ?

Les Allemands ont la réputation d’être des gens très méticuleux. Il accorde une grande importance à l’esthétique de la voiture, car même une petite rayure peut être la cause d’une annulation de vente. Avec ce mode de vie, on retrouve en quantité des véhicules à des prix très intéressants. Ces différences de prix peuvent aller jusqu’à 4000 euros. Tout dépend du modèle choisi. Faites tout de même attention aux bonnes affaires, car en France les mêmes options de voitures allemandes ne sont pas proposées.

La rigueur dans l’entretien des voitures allemandes

En Allemagne, les inspections de véhicules sont beaucoup plus poussées. Et c’est ce qui permet de dire que les Allemands font un meilleur entretien de leurs véhicules comparativement aux autres pays. À titre illustratif, en Allemagne, chez la marque BMW, il est recommandé de faire la vidange de la boite à vitesse automatique entre 80 000 et 120 000 km tandis que chez la même marque, mais cette fois-ci en France, les mécaniciens ne jugent pas cela nécessaire.

A lire également : Comment opter pour l’IS?

Les démarches pour obtenir un véhicule en Allemagne

En trois jours, vous ne pouvez pas acheter une voiture en Allemagne. Il faut suivre une certaine démarche avant de pouvoir l’obtenir. En effet, vous devez cibler le modèle de voiture que vous souhaitez acheter. Ensuite, vous devez mener une petite enquête auprès des vendeurs professionnels en sélectionnant les véhicules qui répondent le plus à vos besoins. Ces échanges s’ils ne sont pas faits en allemand peuvent se faire au moins en anglais. Quant aux démarches administratives, elles doivent être obligatoirement faites en Allemagne.

Compte tenu de cela, la langue utilisée est l’allemand pour ces démarches administratives ainsi que le contrat. C’est pour cela qu’il est conseillé de passer par un mandataire ou un intermédiaire français qui est spécialisé dans l’importation des véhicules avec toutes leurs démarches. Lorsque vous décidez de passer par ces cas, le choix du véhicule se fera donc par photo et son essai n’est pas possible. Voilà une raison de plus, pour sélectionner plusieurs véhicules avant fixer son choix le moment venu.

En savoir plus

Avant de vous déplacer pour voir le véhicule, vous devez prévoir une plaque d’immatriculation temporaire qui vous permettra de revenir en France. Certains demandent même une expertise en kilométrage pour être rassurés. Une fois en France, vous devez rependre les formalités pour la carte grise ainsi que le contrôle technique. Vous avez ensuite un maximum de 15 jours pour faire la déclaration de votre véhicule au niveau du service des impôts.

 Les taxes sur les véhicules Allemandes

Les taxes sur les voitures allemandes varient dans l’espace Européenne en fonction du type de véhicule acheté. S’il s’agit d’un véhicule neuf, alors ce dernier ne fera pas l’objet d’une TVA sur véhicules au cours d’une transaction. Il s’agit de la TVA récupérable. Une fois que la transaction est effectuée, vous pouvez exiger le remboursement de la TVA sur le véhicule acheté. Mais, s’il s’agit d’une voiture d’occasion, la TVA est de 20 % en France.

Cependant, si vous achetez au niveau d’un professionnel, vous êtes exonéré de la TVA dans le pays ou le véhicule a été acheté. Mais une fois en France vous devez vous en acquitter. Par conséquent, lorsque vous achetez votre véhicule d’occasion, il doit être payé TTC.