Quelles études pour faire de l’animation 3D ?

282

L’animation 3D est une spécialité très technique dans le domaine de l’animation des arts graphiques. Elle combine art tridimensionnel et technologie informatique sophistiquée pour concevoir et créer des graphiques animés 3D pour la science, les affaires, la médecine, la publicité, la production vidéo, les jeux vidéo et les applications informatiques ou mobiles. Si vous êtes intéressé par le métier d’animateur 3D ou souhaitez devenir un expert en graphisme 3D, vous êtes au bon endroit. Découvrez dans cet article la description du métier, les tâches qui y sont associées, et explorez le processus étape par étape pour commencer une carrière dans l’animation 3D.

Quel est le rôle d’un concepteur 3D ?

Un animateur ou concepteur 3D se spécialise dans la conception et la programmation d’objets 3D. À cette fin, il conçoit et réalise des objets, prépare des données géométriques, définit divers paramètres et visualise des perspectives. Il peut également être amené à apposer des incidences de lumière et des contrastes d’ombre.

A lire aussi : Comment mettre mycanal sur Smart TV ?

Qu’il s’agisse d’un film, d’un clip vidéo ou d’une publicité, de nombreux projets sont aujourd’hui mis en œuvre avec des animations 3D ou des effets-spéciaux tridimensionnels hautement spécialisés. Au cinéma, par exemple, un artiste 3D fournit des concepts pour des séquences qui doivent être animées en 3D, puis les programmes. Il en va de même pour les jeux informatiques, dont les variantes sont conçues presque exclusivement en trois dimensions. Dans le cadre de ces tâches, l’artiste 3D prend également en charge la création et le traitement de documents techniques, de bibliothèques, d’archives et de bases de données.

Animation 3D : Quelles sont les compétences requises pour le métier ?

Un concepteur 3D doit connaître et être capable d’utiliser le matériel et les logiciels tels que : Maya, MotionBuilder, Mudbox, FBX, 3ds Max, ZBrush, Premiere et After Effects. Une expérience avec Cinema 4D peut également être requise par les entreprises à la recherche d’animateurs ayant des compétences en motion design.

A découvrir également : Où est le replay de M comme Maison ?

La créativité, le sens des couleurs, des formes et des mouvements ainsi que la compréhension technique font également partie des exigences de base. Ce dernier doit également posséder un haut degré d’aptitude de planification et de flexibilité ainsi qu’une certaine résistance à la fatigue et au stress. En effet, de nombreux animateurs travaillent de longues heures. Cela peut inclure les nuits et les week-ends lorsqu’une date limite approche.

Un point important est la possibilité de travailler en équipe, car un artiste 3D travaille avec de nombreuses autres personnes et départements, y compris des réalisateurs, des scénaristes, des producteurs, etc. Pour les animations techniques, une compréhension de base des processus techniques est importante. Si, par exemple, le fonctionnement d’une machine doit être représenté, il s’agit moins de créativité que d’une connaissance exacte des processus au sein de la machine. Il doit également veiller sur ce critère.

Devenir animateur 3D : quelles études dois-je entreprendre ?

En principe, un diplôme complété est nécessaire pour la profession de concepteur 3D. Cela peut être fait dans les domaines de l’informatique et de la technologie informatique ainsi que de la communication, des médias et de la conception graphique. Votre formation de concepteur 3D se déroule généralement dans une école ou une académie.

Pour entamer l’apprentissage du métier d’animateur 3D,  un Baccalauréat option général ou technologique est requis. Celui-ci vous ouvre les portes du monde universitaire où vous pouvez poursuivre une formation professionnelle, généralement le Bachelor Universitaire de Technologie sur trois ans. Les filières qui débouchent vers la profession sont :

  •   design graphique ;
  •   communication et industries graphiques ;
  •   informatique option imagerie numérique ;
  •   design d’espace ;
  •   communication visuelle ;
  •   spécialité jeu vidéo et conception 3D.

A la fin de votre formation, vous sortirez avec un diplôme national d’art et de design mention numérique ou mention animation. Cette formation est suffisante pour vous faire entrer dans le monde de l’emploi (en tant que novice) ou pour vous faire gagner un stage d’apprentissage. Elle est cependant incomplète si vous souhaitez devenir un expert incontournable dans le domaine de l’animation. Une spécialisation est donc nécessaire et vous avez le choix entre le Cinéma d’animation, le Game Art, le VFX Effets spéciaux et le Motion Design.

Quelles écoles offrent des cours d’animation ?

Voici une liste de certaines des meilleures écoles qui offrent des programmes d’animation :

  •   Ball State University ;
  •   Sam Houston State University ;
  •       Alfred State College of Technology ;
  •   L’École supérieure des métiers de l’image, du son et de la création 2D-3D ;
  •   L’École d’animation Emile Cohl ;
  •   L’école de communication visuelle.

Quel salaire pour un animateur 3D ?

Le salaire d’un concepteur 3D dépend fortement de la taille de l’entreprise, du niveau d’éducation et de spécialisation et de l’expérience professionnelle. Il peut également différer d’un État à un autre. En moyenne, un animateur 3D gagne environ 46 000 euros par an. Les revenus les plus élevés atteignent jusqu’à 55 000 euros bruts par an. Cependant, un artiste 3D qui travaille sur des productions cinématographiques bien connues et réussies peut gagner beaucoup plus. Le taux horaire moyen d’un animateur 3D freelance est de 56 euros. Extrapolé à une journée de 8 heures, le tarif journalier est donc d’environ 448 euros.