Qui peut avoir une plaque diplomatique ?

153

Les plaques d’immatriculation diplomatiques sont contrôlées par le ministère des Affaires étrangères d’un pays ou son équivalent. Leur utilisation est réservée aux diplomates, y compris ceux affectés à certaines organisations internationales comme l’ONU, l’OEA, etc.

Utilité des plaques diplomatiques

Ce sont des plaques d’immatriculation délivrées par un gouvernement hôte aux véhicules exploités par des agents diplomatiques et consulaires accrédités, et ont pour but d’informer les responsables de l’application de la loi du statut de cette personne et, par extension, de ses biens, de sorte que les droits et privilèges qui leur sont dus conformément à les Conventions de Vienne sur les relations diplomatiques et consulaires peuvent être adoptées. Cela évite beaucoup de tracas de toutes parts si un policier peut dire qu’un véhicule (et le conducteur/passager) est ce qu’on appelle « inviolable » ou qu’il n’est pas sujet à une fouille ou à une saisie.

Lire également : Améliorer la longévité de sa voiture : nos astuces

Processus d’obtention des plaques

Le processus d’obtention des plaques varie administrativement d’un pays à l’autre, mais normalement, vous devez d’abord être officiellement accrédité par le gouvernement (ce qui prend quelques jours à quelques semaines après l’arrivée à une mission diplomatique), puis, sur la base de cette accréditation, vous remplissez les documents nécessaires pour obtenir votre plaques immatriculées et délivrées. Cela se fait par l’intermédiaire du ministère des Affaires étrangères (aux États-Unis, c’est l’État). Département.)

Presque partout dans le monde, les plaques diplomatiques complètes contiennent les lettres CD, ce qui signifie Corps Diplomatique (corps diplomatique en français – la langue dont dérive la plupart des termes diplomatiques). Les plaques consulaires sont généralement des CC (Corps Consulaire), mais pas toujours. De nombreux pays n’utilisent pas le CD/CC mais utilisent d’autres codes ou couleurs pour désigner les plaques diplomatiques. Très peu vont jusqu’aux États-Unis et incorporent les mots « Diplomat » ou « Consul » dans l’assiette.

A voir aussi : Quel VUS pour 20.000 euros ?