Recyclage de l’acier : avantages et processus à suivre

40

L’acier est l’un des matériaux les plus utilisés au monde. Il intervient dans de nombreux domaines comme la construction des bâtiments, la fabrication des ustensiles de cuisine, la production d’automobiles, de machines, etc. En plus de son utilité, il présente de multiples avantages dus à sa recyclabilité, à condition qu’il soit bien recyclé.

Quels sont les avantages du recyclage de l’acier ?

Le recyclage de l’acier offre une pléthore d’avantages sur divers plans. Il possède une grande importance dans l’économie circulaire. Il s’agit d’un système dans lequel les produits sont conçus de façon durable. Cela consiste à limiter la consommation et le gaspillage des matériaux et ressources tout en réduisant la production de déchets. En recyclant l’acier, les sociétés de recyclage comme Greensteel assurent la préservation des ressources précieuses. De même, elles évitent que des matières utiles soient traitées au même titre que les déchets inutiles.

Lire également : Chaussure de sécurité qui ne sonne pas ?

Le recyclage permet aussi d’économiser des matières premières, de réduire la consommation d’énergie et d’eau. En effet, en utilisant la matière recyclée pour la conception de nouveaux objets, les fabricants n’ont plus besoin d’acheter de nouvelles matières premières à des coûts exorbitants. De la même manière, le processus d’extraction de ces matières ainsi que leur transport ne sont plus nécessaires. Cela entraîne une réduction de 70 % sur la consommation d’énergie. Quant à l’eau, sa consommation est réduite de 40 %.

Un autre avantage du recyclage de l’acier : la réduction de CO2 dans l’air. La production et le transport de matières premières en acier engendrent des émissions de CO2, ce qui provoque 5 % de l’effet de serre. Mais avec l’acier usé, le poids en CO2 diminue de 1,5 fois. Cela réduit considérablement l’impact environnemental de l’industrie de fabrication d’acier.

A découvrir également : Dave Chappelle : qui est sa femme ?

Enfin, avec toutes ces économies engendrées, le recyclage de l’acier permet de réduire les coûts liés au processus de fabrication des produits. En conséquence, le prix final de ces derniers se trouve considérablement rabaissé.

Comment se fait le recyclage de l’acier ?

Le recyclage de l’acier suit un processus bien précis. Il commence par la collecte de l’acier usagé. Ce matériau étant 100 % recyclable, ses déchets sont en général commercialisés aux dépotoirs à ferrailles. Après la collecte, les ferrailles d’acier doivent être triées puis expédiées aux fonderies ou aciéries où elles seront broyées pour une refonte et une purification totales.

Une fois que tous les contaminants sont éliminés, l’acier est solidifié sous forme de feuilles avant d’être recommercialisé. Le matériau obtenu après recyclage sera ensuite utilisé en usine comme matières premières pour la fabrication des objets en acier dont nous nous servons dans notre quotidien. Il s’agit entre autres des ustensiles de cuisine, des clés, des appareils électroménagers, des automobiles, des bâtiments et des outils.