Sécurité et autonomie chez soi : comment aménager le domicile d’une personne âgée   

12

Pour bien vieillir, la plupart des Français choisissent de vivre à domicile. Cependant, les moyens pour atteindre cet objectif peuvent être un peu complexes. Il faut en effet une réorganisation du cadre de vie et de l’aménagement du logement à cause de la perte de motricité des personnes âgées. En général, quelques règles de sécurité élémentaires suffisent pour protéger nos ainés. Découvrez dans cet article comment aménager le domicile d’une personne âgée.

Installer des monte-escaliers

La perte d’autonomie peut empêcher les séniors de réaliser leur souhait de vieillir à domicile. Vous pouvez donc installer des monte-escaliers, pour éliminer la difficulté de se déplacer d’un étage à un autre. Ainsi, les séniors peuvent rester dans l’environnement qui leur est familier tout en étant épanouis dans leur cadre de vie. Avec un fauteuil monte escalier, il est possible :

A lire aussi : Quelle est la hauteur du plafond ?

  • d’éviter le déménagement ;
  • de renforcer la sécurité dans le déplacement des séniors ;
  • d’améliorer la tranquillité d’esprit et le confort ;
  • de retrouver l’autonomie dans les déplacements ;
  • de profiter de la facilité d’utilisation de l’appareil, etc.

En plus des avantages sécuritaires, le monte-escalier peut avoir des avantages financiers. Certes, c’est un investissement qui peut être onéreux, mais cet appareil reviendra dans tous les cas moins chers qu’un déménagement. De plus, vous pouvez bénéficier d’un financement de la part de l’État ou d’autres organismes spécialisés lorsque vous achetez l’équipement.  

Revoir l’aménagement de la cuisine et le rangement des ustensiles

La préparation de repas peut représenter une tâche un peu rude pour les personnes âgées. C’est pour cela qu’il est important de mettre en place des conditions pour minimiser le temps passé debout en cuisine. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un tabouret à hauteur adaptable ou une chaise haute ou encore une table de la salle à manger ou de la cuisine. Ensuite, l’essentiel de la cuisine doit être à portée de main. C’est-à-dire que vous devez garder tous les éléments que vous utilisez régulièrement et ceux qui sont lourds au niveau du sol ou dans les tiroirs que vous pouvez atteindre facilement. N’hésitez donc pas à faire du rangement puis à utiliser des ustensiles de cuisine ergonomiques adaptés aux séniors. Il peut s’agir des éplucheurs, antidérapants, etc. Vous êtes libre de prendre le matériel que vous voulez. Mais veillez à ne pas encombrer la cuisine. Cela vous évitera les chutes à la cuisine, etc. En raison de l’âge avancé, vous pouvez installer des détecteurs de fumée, des détecteurs de fuite de gaz, installer des cuisinières électriques et autres.

A lire également : Quelle hauteur de carreaux dans les toilettes ?

Sécuriser les salles d’eau et les w.c.

Les salles d’eau et les w.c. sont des pièces à fréquentations journalières très élevées. Chaque année des études montrent que des milliers de personnes âgées souffrent de complications plus ou moins graves suite à des accidents domestiques et notamment sur des sols glissants. À cet effet, vous pouvez :

  • mettre un sol en plastique antidérapant au lieu d’un sol carrelé ;
  • placer des autocollants anti glisses dans le fond des baignoires ou des bacs à douche ; 
  • éviter de laisser traîner des objets au sol ;
  • installer des barres d’appui en plastique rainuré ; 
  • disposer des tabourets avec ventouses ou des sièges pour s’asseoir dans la douche, etc.

À toutes ces dispositions, vous pouvez installer des mitigeurs thermostatiques pouvant bloquer l’eau à une certaine température. Pensez également à faciliter l’accès des salles d’eau et des w.c.