Immobilier

Comment puis-je déclarer un revenu BIC ?

Citoyenneté Le revenu est une mesure introduite par le premier gouvernement Conte dans le but de lutter contre la pauvreté et le risque d’exclusion sociale des couches les plus faibles de la population.

Le revenu, fourni par l’INPS par le biais de la « carte de revenu de citoyenneté  » ou de la « carte de revenu de la RDC », est lié aux conditions de capital et de revenu du ménage du bénéficiaire. Pour cette raison, les salariés sont tenus d’indiquer si, sous forme de subvention, ils sont embauchés comme salariés ou s’ils commencent une activité indépendante.

A lire aussi : Comment calculer l'amortissement d'une propriété NPL ?

Le risque, également attesté par de nombreux événements d’actualité, est que les bénéficiaires du revenu ne déclarent pas à l’INPS qu’ils sont employés comme travailleurs. Cela peut être fait dans le cas du travail non déclaré ou du travail non déclaré, lorsque l’entreprise ne communique pas de recrutement obligatoire au Centre pour utiliser au moyen du modèle Unilav. Un autre cas est celui de ceux qui, lors de leur demande de subvention, cachent un revenu ou un actif pour obtenir la subvention.

Voyons en détail comment dénoncer les « Artisanats du Revenu » et quelles conséquences sont prévues contre eux.

A découvrir également : Qui peut être un fiduciaire d'immeuble d'appartements ?

> Revenus de citoyenneté 2020 : obligation de renouvellement Ise. instructions <

Notation des métiers de revenu à l’Inspection du travail

La perception du revenu citoyen par les personnes qui travaillent en noir peut également être vérifiée parl’Inspection du travail (ITL), qui a regroupé à partir du 1er janvier 2017 les contrôles des activités menées par le Ministère du travail, l’INPS et l’INAIL. Il y a actuellement 74 bureaux territoriaux de l’Inspectorat.

Le RIT agit sur une initiative personnelle ou à la suite d’un rapport d’un travailleur (par exemple, un collègue) ou le syndicat qui le représente.

Le requérant peut se présenter en personne au siège du RIT ou envoyer une communication par PEC ou lettre recommandée A/R.

Il est important de préciser que l’Inspectorat n’accepte pas les rapports anonymes à moins que la gravité et la fiabilité des faits signalés ne se manifestent avec des preuves absolues et incontestables. Quoi qu’il en soit, les références du plaignant seront omises tant dans le procès-verbal de première inspection que dans tout autre document produit par la suite par l’Inspectorat.

> Guide complet du revenu de citoyenneté <

Signaler les métiers de revenu à la garde des finances

En cas d’abus de la part des salariés, la subvention de l’État peut également intervenir la Guardia di Finanza, qui peut être contacté au numéro d’utilité publique 117 , tous les jours de l’année 24 heures sur 24. Vous pouvez également soumettre une exposition à n’importe quel département de la Garde des finances.

Dans le cas spécifique des travailleurs irréguliers, sur le portail de la GdF, la section « Services pour le citoyen — Formulaires — Plainte exposée et poursuite » est disponible un formulaire ad hoc pour le travail noir à télécharger, remplir et livrer au département afin d’accélérer les pratiques administratives.

> Renonciation au revenu de la citoyenneté : comment faire et ce qu’il implique <

Les pénalités prévues pour la ruse du revenu de citoyenneté

Ceux qui perçoivent indûment le revenu de la citoyenneté peuvent encourir une peine d’emprisonnement de deux à six ans si, pour obtenir la subvention, font de fausses déclarations, fournissent des documents confirmant des renseignements faux ou omettent les nouvelles en bonne et due forme.

La prison de un à trois ans sont plutôt prévus pour ceux qui ne communiquent pas de changements de revenu ou d’autres aspects pertinents à la révocation ou à la réduction de revenus, dans les délais suivants :

  • 30 jours en cas d’établissement d’une relation en tant qu’employé ou de début d’activité ;
  • 15 jours en cas de modification du bilan entraînant la perte des exigences relatives à la subvention.

Les autres conséquences pour les personnes condamnées dans l’une des deux affaires pénales sont les suivantes :

  • La reconnaissance du crime de fraude aggravée visant à obtenir des débours publics, prévue par l’article 640 bis du Code pénal ;
  • La révocation du revenu de citoyenneté et le remboursement des montants déjà reçus ;
  • Il est interdit de présenter une nouvelle demande de revenu de citoyenneté avant que les dix ans se soient écoulés depuis la condamnation.

Mesures plus douces dans lesquelles ils peuvent tomber ruse » sont la révocation et la confiscation  :

  • engager dans le retrait de la subvention et le remboursement des sommes déjà reçues, ceux qui fournissent des informations qui ne correspondent pas à la vérité ou ne communiquent aucun changement de revenu ;
  • La confiscation du revenu (sans le remboursement des montants déjà reçus) est prévue à la place si un ou plusieurs membres du ménage sont surpris d’effectuer des activités de travail salarié ou collaboration coordonnée et continue en noir.

La confiscation est également prévue pour les personnes qui touchent un revenu plus élevé que celui qui est effectivement dû à des déclarations erronées faites dans le Mémorandum d’accord ou dans tout autre document requis pour recevoir le revenu. Dans ces cas, le remboursement de ce qui est indûment perçu est également prévu.

Pénalités pour les entreprises qui collaborent avec Ruse du revenu

Les entreprises qui emploient des travailleurs dans des bénéficiaires noirs du revenu de citoyenneté encourent les sanctions générales prévues pour les cas de travail non déclaré.

Plus précisément, l’employeur sera appelé à payer une pénalité administrative  :

  • De 1 500 à 9 000 euros par travailleur irrégulier, en cas d’emploi du travailleur jusqu’à 30 jours de travail effectif ;
  • De 3 000 à 18 000 euros pour chaque irrégulier, en cas d’emploi de 31 à 60 jours de travail effectif ;
  • De 6 000 à 36 000 euros par travailleur irrégulier, en cas d’emploi du travailleur pendant 60 jours de travail effectif.

En outre, l’activité de production devrait être suspendue dans les cas où au moins 20 % des personnes présentes sur le lieu de travail sont irrégulières.

Pénalités supplémentaires pour l’entreprise sont :

  • pénalités INAIL pour défaut de paiement des primes d’assurance ;
  • les pénalités de l’INPS pour omettre le paiement des cotisations de sécurité sociale ;
  • Pénalités liées au paiement de paiements en espèces , sans l’utilisation de méthodes de paiement traçables.