Comment utiliser une cigarette électronique : nos conseils

254
En quelques années, la cigarette électronique a conquis le grand public. Le produit est généralement utilisé dans le cadre du sevrage tabagique. L’usage des e cigarettes est réglementé. Il est primordial de s’informer sur les règles à suivre pour profiter d’une expérience idéale et s’assurer de l’efficacité du procédé.

Le bon usage de la cigarette électronique

La cigarette électronique a été conçue pour optimiser le processus de sevrage tabagique. Le dispositif innovant permet, en effet, aux utilisateurs de diminuer progressivement leur consommation de nicotine jusqu’à ne plus en prendre. Le système est constitué d’un atomiseur, d’une batterie et d’un réservoir d’e liquide à remplir avec une cartouche ou un flacon de produit. Un processus de combustion transforme le e liquide se en une vapeur fine ou dense selon la composition de la substance. L’e liquide contient notamment un support de dilution (propylène glycol, glycérine végétale, eau ou éthanol), de l’arôme et éventuellement de la nicotine à teneur variable. Cette substance est facultative. L’efficacité du dispositif tient justement dans le fait que l’utilisateur a le choix entre différents types de e liquides à teneur en nicotine très variable.

Lire également : Quel est le prix de l'huile de CBD ?

De par son efficacité prouvée, l’e cigarette a conquis le grand public en quelques années. L’usage de la cigarette électronique est réglementé par la directive européenne 2014/40/UE, entrée en vigueur le 20 mai 2016. La réglementation impose notamment une limite de 20mg/ml pour la concentration en nicotine dans les e liquides et fixe le volume maximal des flacons de e liquide à 10 ml. En outre, la législation instaure l’obligation pour les fabricants et les commerçants de présenter l’ensemble des composants des e liquides aux autorités avec leur mise en vente sur le marché européen.

Où peut-on utiliser sa cigarette électronique ?

En plus des dispositions européennes, les vapoteurs doivent aussi se conformer à la Loi française et notamment au Code de la Santé Publique qui encadre l’usage de la cigarette électronique. Cette Législation impose notamment des réglementations spécifiques concernant les lieux où le vapotage est autorisée/interdit.

A découvrir également : Qui sont les professionnels de la petite enfance ?

La réglementation française en vigueur autorise notamment l’utilisation de la cigarette électronique dans les lieux publics aérés, en plein air : dans la rue, les parcs, les jardins, les marchés, etc. La pratique est interdite en intérieur et dans les lieux fermés ainsi que dans les endroits où un panneau, une affiche ou tout autre signalement l’indique clairement. En outre, l’Article L3513-6 du code de la santé publique impose l’interdiction formelle de vapoter en présence de personnes mineures et notamment au sein des établissements scolaires (écoles, collèges, lycées, centres de formation, etc) ainsi que dans les transports en commun et dans les gares couvertes ou fermées. Les vapoteurs peuvent, toutefois, profiter de leur appareil si la gare est en plein air.

Le non-respect de la Loi est passible d’une amende de 35 à 150 Euros, selon la situation.

Découvrez les cigarettes électroniques de la marque Blu

Les cigarettes électroniques de la marque Blu se distinguent par leur qualité et leurs performances. L’enseigne propose notamment différentes gammes de dispositifs allant des kits de démarrage (blu 2.0) aux packs pro (blu PRO) pour les experts du vapotage, en passant par les kits intermédiaires (myblu). Les e cigarettes Blu possèdent un design ergonomique et moderne. Les produits sont conçus pour garantir une expérience idéale à tous les utilisateurs.

En plus des appareils, le label Blu propose des e liquides aux différentes saveurs et à teneur variée en nicotine, pour les débutants, les vapoteurs intermédiaires et les vapoteurs experts.

L’ensemble des produits Blu répondent parfaitement aux normes qualitatives et sécuritaires en vigueur.