Prêt immobilier, 4 astuces pour choisir une franchise de courtage fondée sur des valeurs d’expertise 

26

En France, les porteurs de projet font de plus en plus recours aux franchises de courtage. En effet, le collectif des courtiers s’arroge désormais 40 % des parts de marché. Cependant parmi la multitude d’enseignes qui criblent les espaces publicitaires, il est parfois difficile de choisir celle qui correspond le mieux à nos attentes.

Le rôle de ces franchises est d’assister les clients dans la concrétisation de leurs projets. Nous vous présentons 4 critères pour mieux sélectionner une franchise de courtage en adéquation avec vos aspirations.      

A lire également : Comment entreprendre le commerce ?

La notoriété et le dynamisme de la franchise de courtage

Certaines franchises immobilières se distinguent particulièrement des autres en raison de leur activité hybride. Les porteurs de projets résidant dans les départements du Finistère, des Côtes-d’Armor, d’Ille-et-Vilaine ont même la possibilité de solliciter les prestations d’un courtier immobilier en Bretagne.

La réputation de l’enseigne, le nombre d’agences et la position géographique sont des aspects déterminants pour la crédibilité de la franchise. Un excellent réseau de courtiers doit idéalement disposer d’animateurs.

A lire en complément : Quel salaire pour emprunter 300 000 euros ?

Ces derniers ont pour mission d’accompagner et de conseiller les franchisés au cours de la procédure. Plus une franchise a de bons témoignages de la part de ses clients et plus sa notoriété se renforce.

Tenir compte du montant de l’apport personnel

Si vous êtes décidé à investir pour financer votre projet d’entrepreneuriat, plusieurs critères doivent être pris en compte. L’un d’eux est le montant que vous devez verser à la franchise. En effet, les franchises déterminent ce montant en fonction de votre recette totale. Cependant, chercher à accroître son apport personnel par des prêts bancaires peut s’avérer contreproductif.

Choisir le type de contrat en fonction de vos exigences

Les franchises de courtage en financements proposent généralement trois principaux types de contrats. Le premier type est le mandat : il implique des agents commerciaux appelés mandataires. Ces derniers assurent la constitution des dossiers et la recherche de financement. Leur mission est prioritairement commerciale. Le mandataire est rémunéré uniquement sur la base des contrats apportés.

Ensuite, la franchise est le deuxième type de contrat proposé par des agences de courtage. Selon les clauses de ce contrat, ce sont les courtiers qui assurent l’intégralité des missions, y compris la mise au point des dossiers et la recherche des financements.

Enfin, le contrat de commission-affiliation est un contrat spécifique dans lequel les courtiers sont utilisés comme intermédiaires. Dans ce type de contrat, la mission des courtiers est la même que celle des courtiers franchisés.

Toutefois, ces acteurs ont l’obligation de verser à la tête du réseau, des redevances sur la base des revenus perçus. Il revient donc au porteur de projet de choisir le type de contrat qui lui offre le plus de liberté et d’options.

Consulter minutieusement le document d’information précontractuel

Le contrat de franchise est ce document qui unit légalement courtier et franchisé. Son contenu doit répondre aux exigences du code du commerce. Il doit mentionner entre autres le nom de la société, celui de ses représentants ainsi que leurs coordonnées complètes.

L’objet du contrat doit y être également spécifié. Il est également question de faire cas des activités de la franchise et du rôle des acteurs impliqués. Il devra également mentionner les produits et services stipulés par le contrat. Enfin, la responsabilité des parties prenantes doit être notifiée.