Barbecue kamado : ce qu’il faut avoir en tête

144
Barbecue kamado : ce qu'il faut avoir en tête

Vous n’avez probablement jamais entendu parler de ce nom commun puisqu’il provient directement du japonais. Le kamado est un four traditionnel fabriqué en terre cuite qui est alimenté par du charbon de bois et qu’on utilise toujours aujourd’hui dans les très vieilles maisons traditionnelles japonaises. Sa forme typique arrondie aurait inspiré les Américains qui ont alors donné naissance au barbecue kamado. Voyons ensemble ce qui le distingue et en quoi il est intéressant pour la cuisine.

Caractéristiques et avantages du barbecue kamado

Comme son homologue japonais, le barbecue kamado est composé principalement de céramique. Là où il se distingue, c’est de par sa forme ovoïde qui permet entre autres de mieux retenir la chaleur et de monter à une température atteignant les 450 degrés Celsius. Tout comme un barbecue classique, il comprend une grille à l’intérieur et un endroit pour placer le charbon de bois. Une fois le charbon allumé, on ferme le kamado (qui dispose d’un couvercle étanche) et on attend qu’il se transforme complètement en braises. Ensuite, lorsque la température désirée est atteinte, on place les aliments à l’intérieur et on referme.

A lire aussi : Quelle est la hauteur du plafond ?

La principale différence avec un barbecue classique est que les braises de charbon ont un rôle indirect pour la cuisson. En effet, c’est la céramique ici qui va directement renvoyer la chaleur produite par la consumation des braises sur les aliments. Ainsi, ces derniers sont moins agressés et cela permet une cuisson plus optimale. On peut cela dit ouvrir totalement le couvercle du kamado pour retrouver les saveurs d’un barbecue classique. À l’inverse, il est possible de placer autre chose qu’une grille à l’intérieur (wok en fonte par exemple) afin de réaliser toutes sortes de cuisines différentes en les accompagnant d’une bonne bière.

Vous l’aurez compris, le principal avantage du barbecue kamado est d’être très flexible. Attention toutefois lors de son transport puisque son poids est élevé. On vous conseille d’acheter un chariot à kamado disposant d’un emplacement sur le côté afin de pouvoir le déplacer facilement.

A lire aussi : Tout savoir sur la pose des dalles en PVC